Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Eglise de Surgères

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :




Le Livre du mois - avril 2010


Chaque mois, Richesheures.net vous propose une sélection d'ouvrages à consommer sans modération. Livres récents ou valeurs sûres, travaux pertinents ou références indispensables, tous sont liés à l'histoire ou au patrimoine français.


Lexique des symboles, Olivier Beigbeder - La Pierre-qui-Vire : Zodiaque, 1989.- 435 p.

L'Ouvrage : « Notre intention dans ce livre n’est pas de définir de façon exhaustive l’iconographie romane. Divers auteurs de grande notoriété, dont la valeur ne saurait être discutée, l’ont fait avant nous. MM. Mâle, Bréhier, Focillon, en particulier, ont montré combien elle est riche et complexe, et nous leur sommes grandement redevable. Ils ont montré l’influence de l’Orient et ils se sont attachés à étudier les textes.
Le point essentiel sur lequel nous désirons insister n’a pas été épuisé par nos prédécesseurs. Il a même été l’objet d’une sorte de tabou. Il s’agit du symbolisme des monstres, des animaux, des végétaux, et aussi des hommes mêlés à ces éléments divers. Nous nous attachons surtout à la France méridionale et au Nord de l’Espagne parce que nous sommes arrivés à des certitudes au sujet de leur signification dans cette région. »

L'avis de Richesheures : Ce n’est pas un ouvrage récent que nous vous présentons ce mois ci, mais tout simplement un classique ! Olivier Beigbeder a également publié « Forez-Velay Roman » aux très regrettées éditions Zodiaque. Il nous a légué ici un ouvrage remarquable de précision et d’esthétisme, illustré par les légendaires photographies en noir et blanc qui ont fait la marque et la renommée d’une maison d’édition exceptionnelle. Il nous y décrypte au fil des pages la signification des cortèges d’anges, de démons, de damnés, d’acrobates ou de singes, qui hantent chapiteaux et tympans de nos plus belles églises romanes. Du grand art !




précédente - suivante