Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Château de Chenonceau

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :




Le Livre du mois - juillet 2012


Chaque mois, Richesheures.net vous propose une sélection d'ouvrages à consommer sans modération. Livres récents ou valeurs sûres, travaux pertinents ou références indispensables, tous sont liés à l'histoire ou au patrimoine français.


Jeanne d'Arc, Philippe Contamine, Olivier Bouzy, Xavier Hélary.- Paris, Robert Laffont, 2012.- 1215 p.

L'Ouvrage : « Après tant d'écrits historiques et littéraires sur Jeanne d'Arc, dans toutes les langues (car sa célébrité est internationale), l'état des sources, riches et complexes, et la curiosité des lecteurs appelaient une mise au point documentée et argumentée. Le "cas Jeanne d'Arc" exige en effet une approche multiple : impossible à son sujet de se contenter de réponses toutes faites ou réductrices. Pour nous permettre de mieux appréhender cette figure si singulière, cet ouvrage restitue l'environnement matériel et mental d'où elle a surgi - un tissu serré dont la trame est faite de malheurs et d'espérance. Ce livre s'attache de la même façon à examiner le "mystère de la vocation" et à relater le bref temps de la gloire, d'Orléans à Reims, suivi par les échecs, l'incompréhension, la prison, le procès et la mort par le feu. A l'évidence l'intervention, décisive, de Jeanne d'Arc bouleversa les calculs et les projets politiques de ses contemporains : il était logique qu'en un siècle où l'on croyait universellement à l'intervention de Dieu dans l'histoire des royaumes et des peuples, le débat politique s'appuie ou débouche sur un débat théologique. Tel est le fondement des procès de Jeanne d'Arc, illustrés par deux documents majeurs qui ont été conservés : celui relatif à la condamnation (1431), le plus émouvant, et celui concernant l'annulation de cette condamnation (1455-1456), le plus surprenant. Extraordinairement contrasté, le destin de Jeanne d'Arc fut aussitôt compris comme étant lié à l'histoire "providentielle" du royaume de France et de ses "Rois Très Chrétiens". D'où l'attention que "la Pucelle" ne cessa de susciter -, une attention faite d'admiration mais aussi, de façon minoritaire, de scepticisme et de raillerie. »

L'avis des Riches heures : Après s'être affligé à la lecture de certains spécimens de la sous-littérature produits sur le sujet, il est réconfortant de tenir entre ses mains un ouvrage d'une telle qualité. Le gros volume s'articule autour de trois parties principales : une biographie d'abord, reprenant la somme des connaissances actuelles et présentant en outre la particularité de s'intéresser au sort posthume de Jeanne, c'est-à-dire à l'élaboration du mythe jusqu'à nos jours ; un dictionnaire ensuite, très complet et fort pratique ; une bibliographie enfin, précédée de captivantes « Observations sur les sources de l'Histoire de Jeanne d'Arc écrites jusqu'à sa capture ». Si vous adhérez aux fadaises de Marcel Gay et de François Ruggieri, ce qui est au fond votre droit le plus strict, passez votre chemin. Vous ne verrez dans ce livre qu'un élément supplémentaire de la théorie du complot. Pour ceux en revanche qui souhaitent apprendre... Mieux, comprendre !




précédente - suivante