Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Largoët-en-Elven

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :




Le Livre du mois - janvier 2011


Chaque mois, Richesheures.net vous propose une sélection d'ouvrages à consommer sans modération. Livres récents ou valeurs sûres, travaux pertinents ou références indispensables, tous sont liés à l'histoire ou au patrimoine français.


D-Day et la bataille de Normandie, Antony Beevor.- Paris : Le Livre de Poche, 2010.- 864 p.

L'Ouvrage : « Le débarquement allié en Normandie, le 6 juin 1944, passe à juste titre pour un des grands tournants de la Seconde Guerre mondiale – à tel point que, dans l’esprit de nombreux Français, le reste de la guerre ne fut qu’une formalité. Or il n’en est rien. La bataille de Normandie fut longue, difficile, émaillée d’atrocités – et décisive. D-Day et la bataille de Normandie est le premier livre d’historical narrative à l’anglo-saxonne sur ces trois mois de guerre totale publié en France depuis Le Jour le plus long de Cornelius Ryan. Antony Beevor a pu consulter des archives récemment ouvertes aux États-Unis et en Angleterre, mais aussi des documents inédits allemands, français et canadiens, et retrouver des enregistrements originaux, dont les debriefings des soldats américains sur le terrain, nous offrant ainsi une reconstitution entièrement nouvelle et à rebours des mythes dominants. »

L'avis des Riches heures : De la conception de l'opération Overlord à la Libération de Paris, cet ouvrage monumental entraine le lecteur au cœur de l'une des plus grandes batailles de l'histoire humaine. Les innombrables témoignages émaillant le récit, pour la plupart inédits, rendent le propos clair et particulièrement réaliste. Ils mettent notamment en exergue le quotidien terrifiant des soldats soumis à la dure épreuve d'une guerre totale menée sans pitié. L'auteur s'emploie également à exposer les rivalités de personnes qui empoisonnaient l'atmosphère de l'état-major allié. Il ne cache rien de la compétition permanente que se livraient Anglais et Américains, n'épargnant guère le général anglais Montgomery. La fureur des combats décrits permet de mieux saisir dans quelles conditions effroyables la plupart des villes et villages de Normandie furent impitoyablement rasés. Au moins 100 000 personnes payèrent de leur vie cette première phase de la libération de l'Europe de l'Ouest. Ce livre constitue un véritable remède contre l'oubli.




précédente - suivante