Monuments :
Antiquité
Moyen âge
XVI-XVIIIe siècle
Recherche d'un site :


Un monument au hasard :
Cathédrale Saint-Bénigne de Dijon

Modélisme et
impression 3d :
Richesheures
et moi :
Lettre d'information
Abonnement
Diaporamas
Acteurs du patrimoine
Livres anciens

Riches Heures sur les réseaux sociaux :
Partager cette page :

Le fil des nouveautés :




Le Livre du mois - novembre 2008


Chaque mois, Richesheures.net vous propose une sélection d'ouvrages à consommer sans modération. Livres récents ou valeurs sûres, travaux pertinents ou références indispensables, tous sont liés à l'histoire ou au patrimoine français.


Les Chroniques de Jean Froissart, Tome I, Livres I et II. Paris : Livre de Poche (Lettres gothiques), 2001. 1247 p.
Les Chroniques de Jean Froissart,
Tome II, Livres III et IV. Paris : Livre de Poche (Lettres gothiques), 2004. 1023 p.

L'Ouvrage : " Les immenses Chroniques de Jean Froissart, qui couvrent les années 1325-1400, constituent une source essentielle pour la connaissance du XIVe siècle et l'histoire de la guerre de Cent Ans. Elles sont d'une lecture passionnante par la masse des faits rapportés, la vivacité du style et la vie du récit, le foisonnement des épisodes, la richesse du détail, l'habileté de la composition, la personnalité de l'auteur. Elles sont divisées en quatre livres. On trouvera dans le premier tome la majeure partie des livres I et II.
Les deux derniers livres qui les composent sont les plus passionnants. Ils sont écrits à chaud : la chronique a rattrapé l'actualité. L'auteur inscrit le récit des évènements dans le cours de sa propre enquête, ponctuée de voyages et de rencontres. II transforme ainsi ses chroniques en mémoires. Dans le livre III, le voyage en Béarn à la cour de Gaston Phébus fourmille d'épisodes dramatiques ou savoureux (meurtre du jeune Gaston de Foix par son propre père, ours parlant, démon familier prédisant l'avenir à un seigneur périgourdin...). Dans le livre IV, un ultime voyage en Angleterre ramène mélancoliquement le vieux chroniqueur sur les lieux de sa jeunesse, sans que ce retour sur lui-même lui fasse oublier les évènements tragiques de l'histoire, comme la folie du roi de France, Charles VI, ou la déposition et la mort du roi d'Angleterre, Richard II.
Une brève initiation à la langue de Froissart, une annotation très abondante, un glossaire permettent à tous les lecteurs de goûter sans peine la saveur du texte original. Une riche introduction, des index, des tableaux généalogiques, des cartes fournissent les renseignements historiques nécessaires. "

L'avis des Riches heures : Nous aurons à maintes reprises l'occasion de vanter dans les colonnes de cette rubrique, les mérites de la collection Lettres Gothiques, dirigée par Michel Zink. Avec la parution des Chroniques de Jean Froissart, l'éditeur a mis à la disposition du grand public l'essentiel de l'un des textes historiques les plus savoureux de notre patrimoine littéraire. Sous la plume de Froissart, c'est tout un passé perdu et oublié qui se réveille. Le style truculent nous emporte au cœur des mêlées franco-anglaises de la guerre de Cent Ans, ou nous assoie à la table des barons pendant les grands banquets de Gaston Phébus… Tendez l'oreille ! Vous entendrez presque résonner les chants des troubadours !



précédente - suivante